Faut-il tenir ses résolutions? Mon kakebo vagabonde.

written by Lou on avril 4, 2014 in Conscience with 8 comments

Un carnet de la taille d’une poche : peut-être 15 cm sur 10. Ce carnet, je me le suis procuré au début de l’année, bien décidée à renouveler mes engagements. Sa couverture de carton souple est orange, agrémentée çà et là de fleurs japonisantes, blanches : huit en tout sur la face, neuf au dos du livret. Léger, il ne possède qu’une trentaine de pages. À chaque mois, des colonnes : une par semaine, trois par page. L’encadré de la semaine numérotée est vert, l’écriture blanche. Sur la page de droite, dans la dernière colonne, trois espaces : à faire, revenus et dépenses. Une bordure orangé ornemente chaque page et les dernières sont lignées : un mémo. Entre la première et la dernière feuille du mémo, une demi-page d’un orange d’un ton légèrement plus terne que la couverture, et trois fleurs, de tailles moyennes, blanches ou vertes.

Une seule annotation y figure : Think Twice (t2) rue des Éperonniers (côté St-Jean), accompagnée d’une esquisse de plan. C’est une amie, Laurence, qui y a inscrit cette friperie lorsque nous évoquions notre goût pour les vêtements. J’aime la mode mais je n’achète pas, ou si peu. Je connaissais la boutique proche de la place Ste-Catherine et depuis février, un nouvel établissement a vu le jour à Bruxelles. Régulièrement, les pièces sont vendues deux euros, puis un. Et les plus jolies pièces partent les premières. D’où l’utilité de connaître l’adresse du nouvel emplacement.

Le feuillet de garde comporte le nom de l’auteur, Dominique Loreau ; le titre de l’ouvrage, Mon Kakebo vagabond 2013 et la maison d’édition, Flammarion.
Cette erreur, je ne la remarque qu’à l’instant : l’année est inscrite correctement sur la première de couverture et au fil des chapitres, mais pas ici. Nous sommes en 2014, Madame Loreau.

Entre l’année et la maison d’édition, j’ai ajouté au bic noir, entouré à la hâte : Dr Tomatis, suivi d’une flèche et le mot « audition ». Pourquoi audition ? Je ne m’en souviens pas. Le Dr Tomatis est un spécialiste des oreilles. Un homme extravagant, selon les dires du biographe de Gérard Depardieu, dont la vie d’artiste n’aurait pas été la même sans l’écoute quotidienne d’une série de deux heures de morceaux choisis et filtrés de l’œuvre de Mozart. Une rééducation de l’oreille, interne et externe, grâce à la médecine des sons. C’est Ben, un ex, qui m’en a parlé. Il travaille à la bibliothèque et aime particulièrement la culture française : chanteurs incompris & acteurs fragiles et c’est par l’entremise de Gérard qu’il a commencé sa thérapie auditive. Chaque jour, il orne son front d’un casque High-tech dans le train qui l’emmène d’Anvers au centre de Bruxelles et permet à ses pavillons de se muscler: les notes du compositeur sculptent son cerveau à 2000 euros l’année. Pour un mélomane, est-ce cher payé ? Tout dépendra des effets, je suppose. Moi, je suis intriguée.

Seul le premier mois, celui de janvier 2014 est taché: le samedi 18, j’ai bu une soupe et dégusté un moelleux à 4 euros et 4,50 euros respectivement. Je crois me souvenir que c’était à la maison du peuple. C’est l’unique jour dont je me souviendrai. Je n’ai pas respecté ma résolution : celle de mieux gérer mes comptes, et surtout, celle de m’intéresser à l’argent*. Mais il n’est jamais trop tard : il me reste neuf mois, soit le temps d’une naissance ou de dix-huit pages pour me rattraper. Allez, aujourd’hui, je note : un trio de dips, 3 euros et un latte, 2,50 euros – John & Rose. De quoi me faire culpabiliser.

Ose ta couleur!

*si, tout de même, j’ai retranscrit à l’occasion, à l’aide des tickets de caisses réceptionnés, le montant de mes dépenses. Néanmoins, je n’y ai pas mis le zèle de l’année dernière avec les additions, soustractions et sommes bien rangées au sein de leur catégorie.

A propos de l’auteur

Je suis Lou, une femme qui ne veut plus de sa tête mais de son corps tout entier. Et ce journal a pour mission de réhabiliter la féminité et l’érotisme dans ma vie, et la tienne. Si tu as aimé cet article, tu adoreras recevoir ma newsletter directement dans ta boîte mail. Inscris-toi vite et reçois un tout nouveau corps sexy, prêt à l’emploi!

☞ Pense à ajouter mon adresse à tes contacts, que je ne finisse pas dans tes spams: contact@osetacouleur.com